08.01.2015 - Immeuble rue Roger-de-Guimps : pose de la première pierre

La construction d’un bâtiment de 11 nouveaux appartements subventionnés à la rue Roger-de-Guimps avance bon train. Après le désamiantage et la démolition des pavillons existants, les fondations et le radier ont été réalisés durant l’automne 2014. La première pierre a été posée ce jeudi 8 janvier 2015. Les appartements devraient être disponibles à fin 2015.

 

Les travaux de construction du premier bâtiment de la Fondation yverdonnoise pour le logement (FYL) se déroulent selon le planning établi. Ce jeudi 8 janvier 2015, la FYL a célébré la pose de la première pierre de l’immeuble, qui accueillera 11 nouveaux appartements de 3 et 4 pièces d’ici la fin de l'année 2015. « Même modeste en regard des besoins de la population, cette première réalisation de la Fondation est réjouissante et doit en appeler d’autres » a signalé Marianne Savary, Présidente de la FYL et Municipale de l’Urbanisme et des Bâtiments d’Yverdon-les-Bains.

 

Subventionnés, selon les conditions prévues par la Loi cantonale sur le logement, ces logements seront réservés aux personnes aux revenus modestes, conformément aux buts de la Fondation. Situé à la rue Rogerde- Guimps, l'immeuble de trois étages, dont les plans ont été réalisés par le bureau Thibaud-Zingg Architectes, sera construit sur la parcelle 832, propriété de la commune, sur la base d'un droit de superficie octroyé l'année dernière par le Conseil communal. La mise à l'enquête du projet n'avait suscité aucune opposition.

 

Ce premier projet marque le nouvel élan que la Commune a voulu donner à la construction de logements à loyers abordables en créant, en mars 2012, la Fondation yverdonnoise pour le logement, dotée d'un capital de 2 mios de francs. Pour rappel, la dernière construction de ce type par la Ville d'Yverdon-les-Bains remonte en effet au milieu des années 1990. Ce premier projet se réalisera en parallèle à la construction des 8 logements dont la Fondation est depuis peu propriétaire dans le futur quartier des Jardins de Saint-Roch.

 

La Fondation examine actuellement les parcelles communales directement constructibles, dans l'optique d'un troisième projet à court terme. A plus long terme, elle devrait trouver, dans les nouvelles planifications en cours, les terrains nécessaires au développement de ses activités à plus large échelle.

 

Document à télécharger
Communiqué de presse